Les BTS lotois en renfort

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En septembre 2015, le lycée Louis-Vicat a été approché par la société «Devoir de Liberté», gérée par Pascal Madachon, qui fabrique et distribue, depuis plusieurs années sur des sites festifs, de la crème glacée à base de noix de coco. Il restait limité en production et se heurtait à un problème de conservation du produit qui induisait des consommations de pains de glace et de sels conséquentes. C'est pourquoi il a fait appel aux spécialistes de la formation BTS fluides énergies et domotique option froid et conditionnement de l'air, pour concevoir un prototype mobile et de bonne autonomie. Prototype baptisé «la Cocomobile».

Sur l'année scolaire 2015-2016, un groupe d'étudiants du lycée Louis-Vicat, encadrés par Philippe Bartrons, a déjà travaillé sur le sujet, ce qui a conduit le porteur du projet à acheter un véhicule mobile 6x6 qui servira de base pour le sujet 2016-2017.

Dans le cadre du partenariat avec la plate-forme technologique «efficacité énergétique» animée par Ludovic Puydebois de Cahors, les étudiants souillagais ont rencontré, vendredi 3 mars, leurs homologues cadurciens des formations conception des produits industriels (CPI). Ils devront proposer une solution technique au bras malaxeur et au châssis extérieur. Les étudiants en électrotechnique devront quant à eux proposer une solution à la gestion des énergies avec apports solaires ainsi qu'à la gestion «sons et lumière».

Ces étudiants cadurciens, encadrés par leurs professeurs, Laurent Barthes pour les CPI et Laurent Peyral pour les électrotechniciens, ont pu échanger sur leur projet commun, faire le point sur leurs difficultés et proposer leurs solutions à Pascal Madachon («présent» grâce à une visioconférence avec l'île de Mayotte où il travaille actuellement).

«Impliquer des étudiants, des apprentis, des enseignants, des artisans, des entreprises et des institutions locales ou régionales sur un dossier commun, est un projet ambitieux, certes difficile à mettre en œuvre mais tellement motivant pour tous», confiait Patrick Nicolas, initiateur de cette réunion.

La Dépêche du Midi du 14 mars 2017

 

Modifier le commentaire 

par Pascal-Jacques Virlogeux le 16 mars 2017 à 16:07

haut de page